Les nappes phréatiques et les barrages en Tunisie respirent

Le barrage de Salem dans la région de Béja, nord-ouest de la Tunisie. Photo : Fethi Belaid / AFP

NEWSROOM (ADV) – Suite aux précipitations abondantes, le surplus dans les barrages tunisiens, jusqu’au 3 décembre, est de l’ordre de 702 millions de mètres cubes contre 113 millions de mètres cubes à la même date de l’année précédente a-t-on appris mercredi auprès du ministère tunisien de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche.

Selon la même source, la totalité des réserves d’eaux dans les barrages tunisiens a augmenté pour atteindre 1 221 millions de mètres cubes contre 595 millions de mètres cubes pour la même période d’il y a une année.

Cette progression a été expliquée par les quantités abondantes de pluies abattues sur 19 des 24 provinces tunisiennes entre le 1er septembre et le 3 décembre 2018.

Les barrages situés dans le nord de la Tunisie s’accaparent la part du lion de ces réserves en accumulant, jusqu’au 3 décembre, 493 millions de mètres cubes contre seulement 98 millions de mètres cubes à la même date de l’année écoulée.

Quant aux barrages du centre et du nord-est du pays, le bilan fait état de réserves aux alentours de 133 millions de mètres cubes et de 76 millions de mètres cubes, respectivement.

© Bur-csa – A.H / N.A – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr