RDC / Campagne électorale : à Goma, Félix Tshisekedi prêche la surveillance électorale

Félix Tshisekedi, lance sa campagne électorale à Goma. Photo: DR

RDC, Nord-Kivu (ADV) – Le candidat président de la République de la coalition Cap pour le Changement, CACH, est arrivé mardi 4 décembre dernier à Goma dans la province du Nord-Kivu où il a tenu un meeting populaire en marge de la campagne électorale débutée le 21 novembre dernier.

Pour lutter contre l’éventuelle tricherie à travers la machine à voter, Félix Tshisekedi a recommandé “la surveillance électorale à sa base”.

“Nous, nous n’avons pas peur de cette fameuse machine à voter ou à tricher. Le jour des élections, après avoir voté votre candidat, restes devant le bureau de vote jusqu’à l’obtention de PV par nos témoins, pour ne pas laisser la place à la tricherie”, a-t-il déclaré.

Il a par ailleurs loué le mérite du président de l’Union pour la Nation congolaise, UNC, en qu’il voit un meilleur futur Premier ministre.

Félix Tshisekedi a expliqué que lui et son futur premier ministre, constituent “une force incontournable”.

“Vital Kamerhe est le tout premier meilleur président de l’Assemblée Nationale que notre pays ait connu. Moi président de la République, Vital Kamerhe Premier ministre, nous sommes une expérience et un combat mis ensemble, c’est la détermination…”, a-t-il renchéri.

Une fois élu président, Félix Tshisekedi promet de s’installer dans l’Est du pays jusqu’au rétablissement total de la paix.

“Le candidat d’en face nous a promis la continuité, c’est-à-dire la continuité de la souffrance, de tueries, de massacres, de l’insécurité…mais nous nous vous promettons de mettre fin à tout ça une fois au pouvoir. Nous devons créer d’emplois pour les jeunes, notre pays regorge d’énormes potentialités…”, a martelé le président de l’UDPS.

Après Goma, Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe sont attendus ce mercredi à Walikale avant leur arrivée jeudi à Bukavu dans le Sud-Kivu.

Lors de leur arrivée à Goma, ces deux leaders de l’opposition ont été accueillis par des centaines de milliers de personnes.

Avant l’allocution de Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe avait d’abord commencé par faire la restitution de l’accord de Genève qu’il a qualifié de complot contre la RDC.

Il a en suite évoqué celui de Nairobi ayant conduit à la désignation de Félix Tshisekedi comme candidat unique de l’opposition.

© Bur-csa – A.H – N.W / De notre correspondant régional Jephté Kitsita – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr