Ahmad Ahmad confirme la CAN 2021 au Cameroun et révèle les raisons du retrait de la CAN 2019

Le président de la CAF, Ahmad Ahmad, lors de son entretien exclusif avec Afrique Média TV, Photo : Afrique Média TV

Douala, Cameroun (ADV) – Le président de la Confédération africaine de football(CAF), Ahmad Ahmad, a confirmé, le 03 décembre 2018 à Kinshasa, l’organisation par le Cameroun, de la CAN 2021, en lieu et place de la Côte d’Ivoire et a révélé la raison du retrait de celle de 2019, par le comité Exécutif.

Dans un entretien exclusif accordé, hier, à la Télévision panafricaine, Afrique Media TV, le patron de l’instance faîtière du football africain est revenu, pour la première fois, sur les raisons du retrait de la CAN 2019 au Cameroun. Selon Ahmad Ahmad, la finition des infrastructures a été le réel problème qui a motivé le retrait de cette CAN. Il a affirmé que les infrastructures, certaines à 55% seulement de la finition, ont causé la perte du Cameroun dans l’organisation de cette compétition continentale ; car il est difficile d’emmener dans un stade ou dans un hôtel qui vient de se terminer, 500 jeunes footballeurs professionnels. Et à côté de tout cela, a dit Ahmad, il faut rajouter, le rapport de la visite d’inspection.

Ahmad Ahmad a affirmé que cette décision du retrait de la CAN 2019 au Cameroun, a été prise, en premier lieu, pour redorer l’image de l’Afrique. « Tout ce qu’on a fait depuis, (…) c’est toujours dans l’intérêt de notre continent. Et surtout pas par vanité ; mais j’ose vous dire que nous faisons partie de ceux qui ne veulent plus qu’on traître l’Afrique comme ‘afrique’ tout le temps. On en a marre de ça, il faut que nous changions», a-t-il déclaré au début de l’entretien.

Le malgache a, par ailleurs, tenu à préciser que c’est à l’unanimité que, pas 22, mais 20 membres du comité exécutif de la CAF on dit : « nous ne pouvons pas. Ce n’est pas possible, aujourd’hui, pour cette année, d’organiser la CAN au Cameroun».

C’est pourquoi, conscient de l’engagement et de la volonté du président Paul Biya à organiser cette CAN, le comité exécutif a pris la décision de décaler toutes les CAN, pour faire les choses de façon humaine. « On a dit décalons ; parce qu’on a vu aussi que même la Côte d’Ivoire ne sera pas prête pour 2021. Pour arranger les choses, de manière vraiment humaine, décalons toutes les CAN. Donnons plus de chances au Cameroun, plus de temps, pour qu’il réalise ses infrastructures. Et on va les accompagner de près, les camerounais. (…) En 2021, ils seront prêts. On organise la CAN au Cameroun et en 2023 on organise en Côte d’Ivoire : c’était la décision prise par le comité exécutif. 2021 c’est confirmé au Cameroun», a annoncé Ahmad Ahmad.

Le président de la CAF a terminé ses propos en affirmant que, porter l’affaire devant le TAS n’est pas la meilleure option pour le Cameroun, si jamais il envisage de le faire ; et il a souligné que devant le TAS, la faute de CAF serait probablement d’avoir donné 2021 au Cameroun, puisqu’en réalité, aucun règlement ne permet à la fédération de prendre une telle décision.

© Bur-csa – A.H – N.A / De notre correspondante régionale Vanessa Ngadi Kwa – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr