Côte d’Ivoire : la mort de Séry Bailly, ex-ministre de la Communication de Laurent Gbagbo

L’ancien ministre de la Communication, Séry Bailly. Photo : Koaci

Dakar, Sénégal (ADV) – Le professeur Séry Bailly, ex-ministre de la Communication de Laurent Gbagbo a rendu l’âme , ce dimanche 02 décembre 2018 à la Pisam.

Vice-président de l’Académie des sciences, des arts, des cultures d’Afrique et de la diaspora (ASCAD), membre du Front populaire ivoirien (FPI) est décédé à Abidjan, à la suite d’une hospitalisation de dix jours.

A 70 ans, le militant-écrivain, homme de culture et professeur d’anglais, a été admis à la clinique, pour un problème de caillot de sang qui s’était formé au cerveau suite à un accident cérébral qu’il a eu au campus de Cocody. Il a séjourné à la clinique durant une dizaine de jours et devrait être opéré.

Un autre véritable coup dur pour le FPI car il part ainsi rejoindre ses camarades de parti tels que Abdourahmane Sangaré, président par intérim de la frange dissidente du Front populaire ivoirien, parti également le 3 novembre dernier ainsi que le professeur Raymond Abouo N’dori, ancien ministre de la Santé et de la Construction décédé d’un arrêt cardiaque le 8 septembre 2018, suivi de l’ex-directeur général du Port autonome d’Abidjan (PAA), Marcel Gossio, de la même manière le dimanche 21 octobre 2018.

Ce baobab du parti de Laurent Gbagbo est décrit comme une figure de la gauche colombe, homme politique du milieu, modéré et humble mais surtout un grand intellectuel.

En rappel, il était membre du FPI depuis 1993 et avait d’abord occupé le portefeuille de l’Enseignement supérieur, avant d’être nommé ministre de la Communication. Auteur de plusieurs œuvres de référence, il reste une icône dans le monde de la culture.

© Bur-csa – A.H – N.W / De notre correspondante régionale Ndeye Magatte Kebe – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr