Les étudiants congolais peuvent enfin respirer : les universités à nouveau ouvertes

Les onze établissements de l’université Marien Ngouabi de Brazzaville, la capitale du Congo, ont renoué avec le chemin de la faculté. Photo : LECB

NEWSROOM (ADV) – Réouverture de l’université Marien Ngouabi après trois mois de fermeture. Le personnel qui réclamait le paiement de six mois de salaire va se contenter du versement d’un mois, en attendant de poursuivre les négociations avec le gouvernement.

La décision de reprendre les activités à l’université Marien Ngouabi a été prise au terme d’une assemblée générale qui a duré toute l’après-midi de jeudi.

Les avis divergents sur la levée ou non de cette grève ont finalement débouché sur la reprise du travail dès vendredi.

La levée de la grève a été précédée par d’intenses négociations directes avec le Premier ministre Clément Mouamba.

Déclenchée le 6 septembre dernier, cette grève a paralysé toute l’université Marien Ngouabi, alors que les nouveaux bacheliers 2018 attendent toujours d’être inscrits.

© Bur-csa – A.H / N.A – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr