L’Île Maurice accueille la première édition du Salon mondial de l’intelligence artificielle

L'Île Maurice souhaite maximiser l'utilisation des technologies émergentes. Photo : UsineAfricaine

NEWSROOM (ADV) – Le Salon mondial de l’Intelligence artificielle (World Artificial Intelligence Show-WAIS), un événement axé sur le leadership éclairé et le monde des affaires, et le World Blockchain Summit, destiné à mettre en contact des experts mondiaux de la blockchain et des acteurs technologiques dans cet espace, s’est ouvert ce mercredi 28 novembre à l’hôtel InterContinental, à Maurice.

Le salon a été inauguré par le Premier ministre, Pravind Jugnauth en présence de nombreuses personnalités mais aussi du robot humanoïde Sophia, nommé premier champion de l’innovation non humaine du Programme des Nations Unies pour le développement.

“Au-delà des avantages économiques, les technologies de l’Intelligence Artificielle (IA) peuvent être mises à profit pour améliorer la société et relever certains des défis auxquels sont confrontées les personnes au quotidien en favorisant l’inclusion sociale, la sécurité, le diagnostic des maladies, la protection de l’environnement, l’amélioration des services publics, la lutte contre les activités criminelles et le trafic de drogue, gestion de l’énergie et transport”, a déclaré le Premier ministre.

Dans son discours liminaire, le Premier ministre Pravind Jugnauth a souligné que les progrès récents en matière de robotique, de programmation et d’apprentissage automatique suggèrent que l’adoption de l’intelligence artificielle permettrait de réaliser des gains importants, tout comme le moteur à vapeur a propulsé une révolution industrielle ou Internet a révolutionné le service et l’industrie.

Le gouvernement, a déclaré le Premier ministre, a identifié un certain nombre de facteurs de croissance pour Maurice, à savoir la bonne gouvernance, l’investissement dans le capital humain, l’intégration économique et l’innovation. En tant que tel, a-t-il souligné, “nous souhaitons maximiser l’utilisation des technologies émergentes dans notre cheminement vers une meilleure Maurice. Il s’est déclaré convaincu que l’avenir des industries et des entreprises dépendra beaucoup de l’utilisation de nouvelles technologies telles que l’IA, la Blockchain, la FinTech, l’IoT et le Big Data”.

© Bur-csa – N.A – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr