Ghana : le pays envisage une vaccination de masse de sa population pour prévenir contre la fièvre jaune

Campagne de vaccination au Ghana. Photo : ONU/Marie Frechon

NEWSROOM (ADV) – Le Ghana a entamé mercredi une campagne sub-nationale visant à vacciner plus de 5 millions de personnes contre la fièvre jaune.

Cette campagne de sept jours vise des personnes âgées de 10 à 60 ans qui vivent dans des circonscriptions à risque élevé de ce pays africain, et elle est soutenue par le Fonds d’urgence international pour l’enfance des Nations unies, par l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI), et par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Des équipes d’immunisation ont été déployées auprès de différents sites de santé et sites choisis pour ce programme.

Les autorités sanitaires ont appelé le grand public à signaler les symptômes tels que fièvre, jaunisse, douleurs musculaires, vomissements et perte d’appétit au dispensaire le plus proche pour qu’ils soient soignés.

Selon le directeur du Programme étendu d’immunisation (EPI), George Bonsu, la GAVI a alloué 6 millions de doses de vaccin à cette campagne de prévention.

Le Service sanitaire du Ghana (GHS), en collaboration avec ses partenaires de développement, est déterminé à faire en sorte que le pays atteigne un taux de vaccination contre la fièvre jaune de 100%.

© Bur-csa – N.A – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr