Le Cameroun abrite la première ‘Conférence Internationale des Archives’ organisée sur le continent africain

Le premier ministre camerounais, Philémon Yang (au centre), avec à ses côtés, le Dr Esther Olembe, Directrice des Archives Nationales du Cameroun et le Pr Narcisse Mouelle Kombi, Ministre des Arts et de la Culture du Cameroun. Photo : Lebled

Douala, Cameroun (ADV) – La conférence annuelle 2018 du Conseil International des Archives (ICA) se tient du 26 au 28 novembre 2018 à Yaoundé, sous le thème : « Archives : gouvernance, mémoire et patrimoine». La cérémonie officielle d’ouverture a été présidée, hier, par le Premier ministre, Chef du gouvernement, Philémon Yang, représentant personnel du chef de l’Etat, Paul Biya.

La conférence de 2018 de l’ICA est une plateforme de partage de connaissances et d’échanges culturels dans un cadre propice à la collaboration. Yaoundé a été désignée, à l’occasion, capitale internationale des archives, dans le cadre de cette 7e édition du congrès international du conseil international des archives (ICA). « C’est avec une grande fierté que le Cameroun accueille (…) la conférence annuelle du Conseil International des Archives – ICA Yaoundé 2018. C’est la première fois pour l’Afrique et un honneur pour le Cameroun de recevoir le congrès international de l’ICA», a déclaré le ministre camerounais de la Culture, le Pr Narcisse Mouelle Kombi.

Selon des responsables de l’ICA, plusieurs articles récemment diffusés par certains médias, ont fait état de troubles dans certaines régions du Cameroun. C’est pourquoi, l’ICA intervenant dans des contextes culturels et politiques divers, se donne pour objectif de « promouvoir la gestion et l’utilisation des documents et des archives, et de préserver le patrimoine archivistique de l’humanité dans le monde».

«Les archives contribuent à la construction cohérente de la mémoire collective». Et comme tel, nous devons continuer la valorisation des archives pour la mémoire, la gouvernance et le patrimoine, mais aussi, plus immédiatement, pour faire face à la dure réalité de l’émergence des fakes news dans le monde », a déclaré le Pr Narcisse Mouelle Kombi.

En marge de cet évènement, les professionnels des archives du Cameroun ont prêté serment, le 26 novembre dernier, à la cour d’appel du tribunal de première instance centre administratif.

Rappelons que la conférence annuelle 2017 de l’ICA s’était tenue, du 27 au 29 novembre 2017 à Mexico City, au Mexique, sous le thème, « Archives, Citoyenneté et Interculturalisme».

© Bur-csa – N.A / De notre correspondante régionale Vanessa Ngadi Kwa – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr