Soudan – Égypte : les deux pays entendent surveiller leurs frontières communes avec plus de coordination

La frontière entre l'Egypte et le Soudan fait 1,000 kilomètres de long. Le dispositif prévu doit aider à surveiller ces étendues. Photo : AFP

NEWSROOM (ADV) – Le Soudan et l’Egypte ont décidé dimanche d’organiser des patrouilles militaires conjointes sur leur frontière commune, et de créer à l’avenir une force conjointe pour lutter contre le terrorisme, a rapporté l’agence de presse officielle soudanaise SUNA.

Le ministre soudanais de la Défense, Awad Ibn Aouf, a rencontré son homologue égyptien Mohamed Zaki dimanche à Khartoum, la capitale soudanaise.

“Les deux parties sont convenues de déployer des patrouilles conjointes sur la frontière, de former de nouveaux mécanismes frontaliers, et d’établir à l’avenir une force conjointe pour lutter contre le terrorisme et le crime transfrontalier”, a indiqué Kamal Abdul Marouf, chef d’état-major de l’armée soudanaise, cité par la presse.

Les pourparlers entre les deux ministres ont été “fructueux et réussis”, a-t-il déclaré, soulignant que les deux parties sont convenues de lancer plusieurs nouveaux projets conjoints en renforçant notamment les échanges de formations destinées aux officiers.

Le Soudan et l’Egypte sont également convenues de maintenir leurs relations à tous les niveaux, d’améliorer leur coopération, et de nouer plus de partenariats stratégiques dans le domaine de la coopération militaire, a indiqué M. Marouf.

Le ministre égyptien de la Défense est arrivé à Khartoum samedi pour une visite officielle de deux jours au Soudan.

© Bur-csa – N.A – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr