Algérie : le MAE en soutien au parquet saoudien dans l’affaire Khashoggi

Le ministère algérien des Affaires étrangères. Photo : MAE

NEWSROOM (ADV) – L’Algérie a condamné l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi et exprimé sa “conviction” en la justice de l’Arabie Saoudite pour faire la lumière sur ce meurtre, a déclaré dimanche le porte-parole du ministère algérien des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif.

L’Algérie “exprime sa conviction que la justice saoudienne saura faire toute la lumière sur ce meurtre”, a indiqué le diplomate algérien, ajoutant que son pays “a pris connaissance des éléments de l’enquête menée par la justice saoudienne (…) tels que rendus publics par le procureur général du Royaume d’Arabie Saoudite, le 16 novembre dernier”.

Jamal Khashoggi, chroniqueur au Washington Post, a disparu après être entré au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul le 2 octobre. Le royaume wahhabite a ensuite déclaré qu’il était mort lors d’une “rixe” au consulat.

Après la publication des résultats d’une enquête préliminaire, le procureur général d’Arabie saoudite a annoncé que 21 personnes liées à cet assassinat avaient été arrêtées. Sur ce total, 11 ont été inculpées et le parquet a indiqué qu’il allait requérir la peine de mort contre cinq d’entre elles.

© Bur-csa – N.A – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr