RDC : Ramazani Shadary lance sa campagne électorale par des cultes religieux

Lancement de la campagne électorale de Ramazani Shadary. Photo: DR

RDC, Kinshasa (ADV) – Le candidat président du Front Commun pour le Congo, “FCC”, Emmanuel Ramazani Shadary, a procédé samedi 24 novembre à Kinshasa, au lancement officiel de sa campagne électorale à travers des cultes religieux.

A Kinshasa comme à l’intérieur du pays, plusieurs cultes d’actions de grâce ont été organisés dans différentes églises pour recommander à Dieu le candidat Ramazani Shadary, dauphin du président Kabila.

Les catholiques, les musulmans, les orthodoxes et anglicans, les protestants et les indépendants ainsi que les églises de réveil se sont unis pour recommander à Dieu la campagne électorale du FCC pour obtenir la victoire finale le 23 décembre 2018.

Présent dans la capitale Kinshasa, Ramazani Shadary ainsi que plusieurs membres du FCC parmi lesquels des membres du gouvernement, ont pris part au culte organisé en la paroisse Notre Dame du Congo dans la Commune de Lingwala.

Débutée le 21 novembre 2018, cette campagne ira jusqu’au 22 décembre prochain et les scrutins interviendront le 23 décembre.

3 principales forces politiques vont s’affronter le 23 décembre. Il s’agit de :

– Front Commun pour le Changement (FCC) du président Kabila qui porte la candidature de Ramazani Shadary.

– Cap pour le Changement de Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe.

– Lamuka (qui réunit Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi, Adolphe Muzito et Freddy Matungulu) qui soutient Martin Fayulu.

Hormis le candidat du FCC dont plusieurs groupes se sont lancés dans la campagne à travers des caravanes motorisés dans certaines artères de Kinshasa, d’autres candidats n’ont pas encore débuté leur propagande.

L’UDPS de Tshisekedi devait procéder samedi au lancement de sa campagne dans la ville de Matadi au Kongo Central.

Certains candidats continuent de garder leur silence. D’autres appellent à la mise à l’écart de la machine à voter alors que la CENI tient mordicus à l’organisation des élections le 23 décembre avec cette machine.

© Bur-csa – N.W / De notre correspondant régional Jephté Kitsita – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr