RDC : Vital Kamerhe s’aligne derrière Félix Tshisekedi pour l’élection présidentielle

Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi. Photo : DR

RDC, Kinshasa (ADV) – Félix Tshisekedi, président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès social, “UDPS”, et Vital Kamerhe, président de l’Union pour la Nation congolaise, “UNC”, ont signé vendredi 23 novembre 2018 un accord entre les deux partis.

Cet accord qui a été signé à Nairobi au Kenya, a donc été dévoilé au grand public au cours d’une conférence de presse organisée à cette occasion.

À l’issue des pourparlers entamés depuis le 16 novembre dernier à Bruxelles, les deux opposants congolais et candidats à l’élection présidentielle, ont désigné Félix Tshisekedi comme candidat commun pour faire face au candidat président du camp au pouvoir Emmanuel Ramazani Shadary le 23 décembre prochain.

Vital Kamerhe président de l’Union pour la Nation congolaise, “UNC”, qui a accepté de s’effacer au profit de Tshisekedi, deviendra automatiquement Premier ministre au cas où Félix Tshisekedi gagnait l’élection présidentielle, selon les termes de leur accord.

Prenant la parole lors de cette conférence de presse, Vital Kamerhe a déclaré que cette signature est un grand jour pour la République démocratique du Congo et que c’est la volonté populaire qui a été accomplie. Félix Tshisekedi a, quant à lui, précisé qu’ils vont gouverner ensemble la RDC sans que quelqu’un cherche à étouffer l’autre.

Les autres dispositions de cet accord se présentent de la manière suivante :

– Constituer une alliance stratégique entre l’UDPS et Alliés et l’UNC et Alliés pour gagner ensemble les différentes élections (présidentielle, législatives nationales et provinciales).

– Créer à cet effet une plateforme électorale dénommée “Cap pour le Changement”.

– Doter ladite plateforme d’un mécanisme (ticket électoral) interne qui garantit après 5 ans l’alternance de la candidature unique à la présidence de la République et, en cas de victoire, à la Primature, toutefois, le parti qui assure la présidence de la République ne pourra pas diriger les institutions et ministères ci-après :

* La présidence du Sénat.

* Le gouverneur de la Banque centrale.

* Le ministère des Finances.

* Le ministère des Infrastructures.

* Le ministère de la Défense.

* Le ministère de la Justice.

– Mutualiser nos moyens humains, politiques, diplomatiques, matériels, financiers et savoir-faire en vue de garantir l’alternance du pouvoir.

– Élaborer un programme commun de gouvernance pour l’émergence de la RDC.

Le président de l’UNC Vital Kamerhe est également désigné directeur national de campagne pour le compte de leur plateforme “Cap pour le Changement”.

Aussitôt la nouvelle annoncée, les militants de ces deux leaders de l’opposition congolaise à Kinshasa, ont pris d’assaut les sièges de leur parti politique pour manifester leur joie.

Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi ont annoncé à la presse qu’ils regagneront ensemble Kinshasa, capitale de la RD Congo, le mardi 27 novembre prochain pour se plonger résolument dans la campagne électorale, qui a démarré depuis le 22 novembre dernier.

© Bur-csa – N.W / De notre correspondant régional Jephté Kitsita – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr