Gabon : l’Organisation Interafricaine du Café (OIAC) tient son assemblée annuelle 2018 à Libreville

Le ministre gabonais de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Jean de Dieu Moukagni Iwangou, lançant les travaux de la conférence scientifique sur le café africain, le 20 novembre 2018 à Libreville. Photo : Gabonactu

Douala, Cameroun (ADV) – Les travaux de la conférence scientifique sur le café africain se déroulent du 20 au 27 novembre 2018 à Libreville, sous le thème «production durable de café en Afrique dans le contexte du changement climatique : défis et opportunités pour la recherche et le développement». La cérémonie d’ouverture a été présidée, mardi dernier, par le ministre gabonais de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Jean de Dieu Moukagni Iwangou.

« La consommation de café ne fait que croître alors que l’offre qui est déjà inférieure à la demande depuis deux ans, est menacée par le changement climatique. Il va s’en dire que cela impacte négativement sur le rendement du café et sur le calendrier agricole. On observe notamment les irrégularités des pluies, les décalages des saisons dans les différentes zones de production», a déclaré M. Moukagni Iwangou, rappelant le contexte dans lequel se déroule la rencontre de Libreville.

Ces assisses sur le café africain, intervenants dans le cadre des assemblées annuelles 2018 de l’OIAC, visent à explorer les voies d’une production durable. Elles regroupent de nombreux scientifiques des laboratoires de recherches africains et européens et les représentants des 25 Etats membres de l’Organisation interafricaine de café.

Selon les organisateurs de l’événement, le changement climatique constitue un réel danger pour la production africaine de café. À cet effet, de nombreuses thématiques seront abordées au cours des travaux : «la défense des cultures, l’agronomie, la génétique et sélection et l’agroéconomie». Les participants devront, par la suite, explorer des pistes de solutions durables sur l’adaptation au changement climatique et le développement de la filière café en vue de la diversification des économies africaines.

Précisons pour terminer que les Assemblées Annuelles 2018 de l’OIAC à Libreville, comprennent le 6e Symposium du Café Africain, la Conférence Scientifique et la 58e Assemblée Générale Annuelle.

© Bur-csa – A.H / De notre correspondante régionale Vanessa Ngadi Kwa – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr