Côte d’Ivoire : l’Afrique nourrit de grands espoirs dans la présidence ivoirienne du conseil de sécurité

La Côte d'Ivoire estime qu'il est temps de réformer le Conseil de Sécurité. Photo : UN News

NEWSROOM (ADV) – La Côte d’Ivoire va assumer la présidence du conseil de sécurité de l’ONU pendant un mois après sa désignation en qualité de membre non permanent de l’institution onusienne depuis janvier, a-t-on appris jeudi de source officielle à Abidjan.

“Notre pays assurera la présidence de cette illustre institution durant la période du 1er au 31 décembre 2018”, a annoncé le porte-parole du gouvernement ivoirien, Sidi Tiémoko, à l’issue d’une réunion du conseil des ministres.

Conformément aux priorités du mandat ivoirien, cette présidence sera axée sur le partage d’expériences en matière d’opérations de maintien de la paix de l’ONU ainsi que sur la problématique de stabilité et du développement économique.

Dans cette perspective, un “débat de haut niveau présidentiel” est prévu le 5 décembre aux Nations unies sur le thème “La reconstruction économique post-conflit, pilier de la consolidation et de la pérennisation de la paix, et facteur de stabilité et de sécurité”.

De même, le 6 décembre, un “débat de haut niveau ministériel” est également prévu sur le thème “Une plus grande implication des Etats et des organisations sous-régionales et régionales pour plus d’efficacité dans la prévention et la résolution des conflits, en étroite coopération avec les Nations Unies”.

Outre ces débats de haut niveau, le programme de travail comportera, entre autres, des séances d’information relatives à la consolidation et à la pérennisation de la paix et de la sécurité internationales.

© Bur-csa – A.H / N.A – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter :@ADVinfo_fr