RDC : 2.800 personnes ont assisté au meeting de Martin Fayulu selon la police

Retour de Martin Fayulu candidat commun de l'opposition. Photo : FAS

RDC, Kinshasa (ADV) – Le candidat commun de l’opposition désigné le 11 novembre dernier à Genève par les 7 leaders de l’opposition, a regagné la capitale congolaise mercredi 21 novembre 2018 par l’aéroport international de N’djili.

Annoncée pour 10h, heures de Kinshasa, c’est finalement aux alentours de 12h30, que l’arrivée de Martin Fayulu Madidi est intervenue. Sur place à l’aéroport, quelques centaines de militants de l’opposition étaient au rendez-vous pour l’accueillir.

Aussitôt arrivé, le candidat président de la Dynamique de l’Opposition et ses militants ont pris la direction de l’esplanade du Boulevard Triomphal sous l’escorte policière, où un meeting improvisé à cette occasion a eu lieu.

Prenant la parole, Martin Fayulu a signifié qu’il était d’abord question de rendre grâce à Dieu. Il a par la suite, esquissé un mot sur la mort de deux étudiants survenue à l’Université de Kinshasa.

“Les étudiants ne sont pas à abattre. Soyez tranquilles chers étudiants et reprenez le chemin de l’Université. Lorsque nous serons au pouvoir, toutes ces tueries prendront fin”, a-t-il déclaré.

Martin Fayulu acclamé par ses fans. Photo : FAS

Au terme de ce meeting qui s’est déroulé sans incident quelconque, Martin Fayulu a demandé aux militants de l’opposition présents de regagner leur domicile respectif dans le calme sans troubler la quiétude de leurs concitoyens, tout en promettant un autre meeting le samedi 24 novembre prochain.

Quelques heures après ce meeting, la Police nationale congolaise a, dans un communiqué rendu public, fait le bilan du déroulement des événements relatif au retour de Martin Fayulu.

Selon le commissariat provincial de la police ville de Kinshasa, plus ou moins 2.800 militants ont pris part à ce meeting improvisé par Martin Fayulu et les autres cadres de l’opposition présents.

Le général Sylvano Kasongo a souligné cependant, le professionnalisme qu’a fait montre la Police dans l’encadrement de l’escorte du candidat commun de l’opposition.

“La police informe les kinoises et kinois qu’il a assuré avec professionnalisme la sécurité du cortège du candidat président de la république Mr Martin Fayulu Madidi de l’aéroport international de N’djili jusqu’au point de chute à l’espace compris entre le boulevard triomphal et l’avenue de l’enseignement dans la commune de Kasavubu”, renseigne le communiqué.

Par contre, quelques comportements inciviques affichés par certains militants de l’opposition selon la police, ont occasionné des dégâts matériels importants.

“Le long du parcours, la police a essuyé des insultes et violence avec jet de projectile de la part de quelques inciviques. Ces incidents ont occasionné des dégâts humains et matériels dont 5 policiers blessés et 4 véhicules de la police endommagés”, s’est indigné le général Sylvano Kasongo, patron de la police de Kinshasa.

À noter que Martin Fayulu est rentré en République Démocratique du Congo accompagné de deux autres leaders de l’opposition notamment Adolphe Muzito et Freddy Matungulu.

Pour rappel, Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi ont retiré leurs signatures de l’accord conclu à Genève qui a abouti à la désignation de Martin Fayulu comme candidat commun de l’opposition.

© Bur-csa – A.H – N.A / De notre correspondant régional Jephté Kitsita – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr