Guinée équatoriale : Malabo et Pékin souhaitent renforcer leur coopération militaire

Le vice-président de la République de Guinée Equatoriale, chargé de la Défense nationale et de la Sécurité de l'État, Teodoro Nguema Obiang Mangue et l'ambassadeur de la République Populaire de Chine en Guinée équatoriale, Chen Gouyou, le 20 novembre 2018 à Malabo. Photo : GOV

Douala, Cameroun (ADV) – Le vice-président de la République de Guinée Equatoriale, chargé de la Défense nationale et de la Sécurité de l’État, Teodoro Nguema Obiang Mangue, a reçu, le 20 novembre dernier, à Malabo, l’ambassadeur de la République Populaire de Chine en Guinée équatoriale, Chen Gouyou. Au menu des échanges, le renforcement des relations bilatérales entre les deux pays dans le domaine militaire.

Selon les informations rapportées par le site officiel de la Présidence de la République équato-guinéenne, Malabo et Pékin envisagent, dès à présent, de renforcer leur coopération stratégique et militaire, à travers par exemple, la formation par la République populaire de Chine, des militaires équato-guinéens ; c’est du moins la volonté qu’a exprimé le diplomate chinois, au sortir de son audience avec le vice-président de la Guinée Equatoriale.

L’ambassadeur de Chine en Guinée Equatoriale, qui a souligné la volonté de son pays de mettre en œuvre les accords signés lors du dernier forum Chine-Afrique à Beijing, a, par ailleurs, salué les progrès observés dans la coopération entre la Chine et la Guinée Equatoriale, aussi bien dans les domaines de l’éducation, de la santé, que du commerce. Au terme de sa rencontre, avec le vice-président, il a saisi l’occasion pour féliciter le peuple de la Guinée équatoriale pour le succès de la célébration du 50e Anniversaire de l’indépendance, le 12 octobre dernier.

Rappelons que lors du dernier forum sino-africain à Beijing, le président chinois, Xi Jinping, avait exprimé son souhait de voir se renforcer les relations entre la Chine et la Guinée équatoriale et avait appelé les deux parties à se soutenir mutuellement sur les questions d’intérêts communs.

© Bur-csa – A.H – N.A / De notre correspondante régionale Vanessa Ngadi Kwa – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr