Nigeria : une quarantaine de militaires sont morts sous les balles du groupe Boko Haram

Un soldat nigerian. Photo : AFP

ar

NEWSROOM (ADV) – Des jihadistes du groupe Boko Haram ont tué 44 soldats dans des attaques de bases militaires et neuf agriculteurs dans le nord-est du Nigeria depuis ce week-end, dans une nouvelle démonstration de force à trois mois de l’élection présidentielle.

Malgré les affirmations répétées du gouvernement selon lesquelles Boko Haram est sur le point d’être vaincu, le groupe a récemment intensifié ses attaques, notamment contre des cibles militaires, causant de lourdes pertes dans les rangs de l’armée.

Des hommes ont ainsi tué au moins 44 soldats dans les attaques de trois bases militaires durant le week-end.

Dimanche, l’attaque d’une base située à Metele, un village reculé près de la frontière avec le Niger, a fait 43 morts.

Retrouvez-nous sur Twitter : https://twitter.com/ADVinfo_fr

© Bur-csa – A.H / N.A – African Daily Voice (ADV)