Algérie : 75 milliards de dollars injectés dans le développement du secteur énergétique d’ici 2022

L’énergie et d’abord le pétrole et le gaz, sont au cœur de l’Algérie. Photo : FRS

Alger, Algérie (ADV) – Le ministre algérien de l’énergie Mustapha Guitouni a annoncé mardi 21 novembre à Alger, l’allocation de 75 milliards de dollars pour développer des projets énergétiques dans la période allant de 2018 à 2022.

Cette annonce a été faite lors d’une réunion entre le ministre algérien de l’énergie et le Commissaire européen en charge de l’action pour le climat et l’énergie, Miguel Arias Canete, tenue à l’issue de e la 3ème réunion annuelle du Dialogue politique de haut niveau sur l’énergie entre l’Algérie et l’UE. Cette dernière a été consacrée en grande partie, à l’intensification de la coopération énergétique entre l’Algérie et l’Union Européenne.

Le but de cette coopération (avec l’UE) est “d’encourager les investissements européens dans les secteurs du gaz naturel, des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique”, a indiqué Mustapha Guitouni.

L’Algérie est le 3ème fournisseur de gaz naturel à l’UE après la Russie et la Norvège. Ses réserves sont estimées à 6 milliards de barils de pétrole, tandis que ses réserves dans les énergies non conventionnelles, elles sont évaluées à 22.000 milliards m3 de gaz.

© Bur-csa – A.H – N.A / De notre correspondante régionale Selma Kasmi – African Daily Voice (ADV) –
Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr