Maroc : le roi Mohammed VI à la cérémonie du centenaire de l’Armistice

S.M le roi Mohammed VI accompagné de SAR le prince héritier Moulay El Hassan. Photo : AFP

Dakar, Sénégal (ADV) – Le roi Mohammed VI a pris part, dimanche 11 novembre, à Paris à la Cérémonie internationale de commémoration du centenaire de l’Armistice.

Accompagné du prince héritier Moulay El Hassan, le roi a participé à cet événement international en présence de plusieurs chefs d’Etats, des représentants des institutions européennes, de l’Organisation des Nations unies et de plusieurs autres organisations internationales organisées à l’Arc de triomphe.

En effet, la commémoration du centenaire de l’Armistice du 11 novembre 1918 invite « les générations montantes à tirer les meilleures leçons du passé pour ne plus commettre les mêmes erreurs et pour édifier un avenir sûr, prospère et paisible ».

L’invitation du président de la République française, Emmanuel Macron au roi Mohammed VI pour assister à cette cérémonie, est un témoignage de l’amitié qui lie le Maroc et la France depuis plusieurs siècles et un hommage aux vaillants soldats marocains qui avaient combattu pour les idéaux de liberté et de paix pendant la Première Guerre mondiale.

>>> À LIRE AUSSI – La Première Guerre mondiale, un tournant dans l’histoire de l’Afrique

Il s’agit également d’un message fort à l’adresse de la communauté internationale témoignant de l’engagement du Royaume en faveur de la paix et de la stabilité dans le monde, et de son action inlassable pour la promotion du multilatéralisme et la défense des valeurs universelles de démocratie, de liberté et d’égalité.

La cérémonie a débuté par le salut aux porte-drapeaux, la revue des troupes, l’appel des soldats morts pour la France, l’exécution de la “sonnerie aux morts”, en prélude à une minute de silence, puis l’interprétation de “La Marseillaise” par le Chœur de l’armée française.

C’est d’ailleurs l’objectif principal du Forum de Paris sur la paix organisé le même jour dans le cadre de cette commémoration et destiné à réaffirmer l’importance du multilatéralisme et de l’action collective pour construire l’avenir de l’humanité dans la paix.

Ce Forum ambitionne d’être le lieu de toutes les avancées coopératives dans les domaines de la paix et de la sécurité, l’environnement, développement, nouvelles technologies et de l’économie inclusive.

© Bur-csa – A.H – N.W / De notre correspondante régionale Ndeye Magatte Kebe – African Daily Voice (ADV)