Maroc : En visite à Laâyoune, des ambassadeurs africains saluent une région qui “se développe à grande vitesse”

La délégation des ambassadeurs africains et de la CEDEAO à Laâyoune. Photo : La MAP

Casablanca, Maroc (ADV) – Dans le cadre des célébrations du 43eme anniversaire de la Marche verte, une délégation d’ambassadeurs et diplomates africains, notamment des représentants des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), ont entamé une visite de courtoisie à Laâyoune, rapportent des médias locaux.

L’ambassadeur de Centrafrique auprès du Grand Maghreb y compris l’Algérie et Doyen du Corps diplomatique au Maroc, ainsi que les ambassadeurs du Ghana et de Gambie étaient parmi les 21 membres de la délégation.

Les ambassadeurs ont eu l’occasion de prendre connaissance de nombreux projets sociaux pris en charge par la Fondation Phosboucraa, notamment la coopérative laitière “Sakia al Hamra”, qui s’est aussi spécialisée dans la promotion de l’agriculture locale, de l’élevage de bovins et l’amélioration de la production laitière et ce, afin d’autonomiser, de bout en bout, la filière laitière à Laâyoune.

Compte-tenu de la structure à responsabilité partagée (coopérative) et du soutien technique de la Fondation Phosboucraa, les éleveurs sont rétribués à hauteur de 5 Dh par litre de lait.

Les ambassadeurs africains ont été particulièrement sensibles au projet d’amélioration des revenus et des conditions de vie des petits agriculteurs de Laâyoune par l’amélioration durable de la productivité du maïs fourrager et la production de cultures alternatives tolérantes à la salinité.

© Bur-csa – A.H / N.W – African Daily Voice (ADV)