Libye : début de la Conférence à Palerme sur la crise libyenne

La Conférence internationale sur la Libye s’ouvre à Palerme. Photo : DR

Alger, Algérie (ADV) – La ville italienne de Palerme abrite ce 12 et 13 novembre, la Conférence internationale sur la Libye en l’absence du chef de l’armée libyenne Khalifa Haftar et des principaux dirigeants du monde, à savoir le président russe Vladimir Poutine, le président américain Donald Trump, la chancelière allemande Angela Merkel, et le voisin français Emmanuel Macron.

Ces absences jettent d’emblée le discrédit sur l’issue de ces pourparlers de Palerme, préparées en grandes pompes par Rome, depuis 30 juillet dernier, date de l’annonce de la tenue de cette conférence.

Cette Conférence de Palerme, doit au minimum réunir les représentants de toutes les parties libyennes au conflit, comme ce fut le cas lords de la Conférence de Paris de mai dernier.

L’agence libyenne Africagate news rapporte le témoignage du député de la Chambre des représentants du peuple, (parlement de Tobrouk) dans l’Est du pays, Ali Al Saidi, qui a quitté la Conférence dans la matinée, expliquant : « que la Conférence prépare des nouvelles organisations sécuritaires dans Tripoli la capitale, ainsi que le développement économique de cette même ville ».

Le scepticisme quant à l’issue de ces négociations italiennes est très perceptible dans les médias libyens.

Pour l’heure, les déclarations ne sont pas encore tomées da la part des organisateurs et des participants à cette conférence.

© Bur-csa – A.H – N.W / De notre correspondante régionale Selma Kasmi – African Daily Voice (ADV)