Guinée Conakry : deux jeunes perdent la vie dans une manifestations à Conakry

La police de Conakry avec un manifestant. Photo : BARU

NEWSROOM (ADV) – La ville de Conakry a été secouée mercredi par des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Deux hommes ont été tués par des tirs de militaires guinéens dans une banlieue de la capitale de la Guinée.

L’opposition guinéenne avait appelé à une nouvelle journée ville morte mercredi, et à une manifestation jeudi, interdite par les autorités.

L’opposition multiplie depuis le début du mois d’octobre les journées ville morte et les manifestations pour protester contre la violation selon elle par le pouvoir d’un accord conclu en août sur l’installation des élus locaux après le scrutin contesté du 4 février.

Elle accuse le gouvernement de corrompre ses élus pour s’assurer une large majorité des communes à travers le pays.

Dans la journée de mercredi, deux jeunes guinéens ont également été blessés par balles dans une autre banlieue de Conakry, à Cosa. Les deux blessés érigeaient des barricades afin d’empêcher les voitures de la police d’emprunter la route “Le Prince” menant aux périphéries de la capitale.

© Bur-csa – A.H / N.A – African Daily Voice (ADV)