Cameroun : les 90 élèves kidnappés, ont été libérés

En cinq jours, 90 élèves enlevés puis libérés au Cameroun. Photo : GUST

NEWSROOM (ADV) – Les quatre-vingt-dix élèves qui ont été enlevés d’une école en zone anglophone, ont retrouvé leur libération en 5 jours au Cameroun dans deux enlèvements distincts, des actions sans précédent dans ce pays où les régions anglophones sont en proie à un conflit armé depuis un an.

“Mercredi 31 octobre, 11 élèves de l’institution ont été enlevés”, a expliqué l’Église presbytérienne en charge du collège presbytérien de Nkwen à Bamenda, la capitale régionale du Nord-ouest théâtre, avec le Sud-ouest, d’un conflit entre séparatistes et armée.

Ce premier enlèvement n’avait pas été révélé en raison de négociations en cours avec les ravisseurs, selon une source proche de l’établissement. Les élèves ont depuis été “libérés”, selon l’Eglise.

Quelques jours plus tard, lundi, 79 élèves ont de nouveau été enlevés dans la même école. Les autorités camerounaises ont annoncé mercredi matin leur libération.

Le déroulé des événements, l’identité des ravisseurs et les conditions de libération de ces 90 élèves restent floues.

La libération des élèves a été annoncée au lendemain de la prestation de serment à Yaoundé du président Paul Biya, 85 ans, au pouvoir depuis trente-six ans, réélu le 7 octobre pour un septième mandat consécutif.

© Bur-csa – A.H / N.W – African Daily Voice (ADV)