Le Maroc commémore mardi le 43è anniversaire de la Marche verte

Le Maroc organisait la Marche verte pour recouvrir le Sahara marocain, du colonisateur espagnol. Photo : DR

Casablanca, Maroc (ADV) – Célébré le 6 novembre de chaque année, l’événement phare dans le processus du parachèvement de l’intégrité territoriale du Royaume, consacrant le loyalisme à l’histoire et le patriotisme d’une nation, du sommet à la base, aussi fermement attachée à son unité nationale et territoriale que le corps à l’âme. Une époque mémorable qui marque, pour les Marocains, le début d’une formidable mue économique et sociale qui se poursuit aujourd’hui sous l’impulsion du roi Mohammed VI.

Le 43ème anniversaire de la Marche verte est une occasion pour nous rappeler que cet événement historique phare est la concrétisation d’un défi national où la famille Royale s’est mise à l’œuvre, dans un élan de solidarité et d’engagement sans faille en faveur des causes nationales.

Feu S.M Hassan II, qui a annoncé au monde entier la détermination du Maroc à organiser la Marche verte, fruit du génie d’un grand souverain, pour parachever son intégrité territoriale, avait tenu à être le premier à s’inscrire sur les listes des volontaires devant participer à cette épopée mémorable.

Le souverain Hassan II, était en tête des 350.000 citoyens ayant répondu à l’appel de la patrie et du devoir pour récupérer le Sahara marocain, dont 10% de femmes, donnant ainsi l’exemple aux Marocains, mais également aux membres de la famille Royale qui ont témoigné d’un grand intérêt pour cette Marche pacifique.

Des cérémonies de départ très émouvantes ont été organisées dans toutes les villes et présidées par les gouverneurs qui saluent le patriotisme des valeureux marcheurs de la paix, lesquels vont converger vers Agadir avant la grande procession vers Tarfaya à bord d’innombrables camions pavoisés aux couleurs nationales pour briser les frontières factices dressées par le colonisateur espagnol pour séparer des hommes et femmes du même pays et de la même patrie.

Au passage des volontaires, ce sont des milliers de Marocains, hommes, femmes et enfants, qui se massaient le long de la route pour saluer et acclamer les marcheurs ayant pour seule arme le Coran.

Le 5 novembre, feu S.M Hassan II, demanda aux volontaires de faire mouvement, le lendemain, en direction du Sahara marocain.

Ce 43è anniversaire, est une occasion de réaffirmer la détermination de préserver les valeurs sacrées du Royaume et de les inculquer aux générations montantes en vue de renforcer leur sentiment de patriotisme, d’appartenance nationale et d’identité marocaine. Et c’est surtout l’opportunité de souligner l’importance pour les différentes composantes de la société de poursuivre la mobilisation collective en faveur du développement multidimensionnel de ce territoire cher à tous les Marocains et fêter son retour triomphal au giron de la mère patrie.

© Bur-csa – N.W – African Daily Voice (ADV)