RDC : controverse autour de l’équipe de campagne de Ramazani Shadary

Ramazani Shadary. Photo: DR

RDC, Kinshasa (ADV) – Le Front Commun pour le Congo, “FCC”, coalition politique du président Kabila, a dévoilé samedi 3 novembre, l’ossature de son équipe de campagne.

Pour s’y faire, le FCC a sorti le grand jeu. Au total, 670 personnes composent la gigantesque équipe de campagne qui va mettre en place des stratégies adéquates pour conduire son candidat Emmanuel Ramazani Shadary, à remporter la prochaine élection présidentielle.

Les membres de ladite équipe sont repartis dans 48 cellules dirigées chacune par un coordonnateur, et la plupart secondé par un rapporteur.

Membres du gouvernement, députés et sénateurs, dirigeants (administrateurs) des entreprises publiques de l’État, artistes (musiciens et comédiens), responsables religieux ou encore dirigeants sportifs, sont de l’équipe de campagne de Ramazani Shadary.

A titre indicatif, le directeur de cabinet du président Kabila, Néhémie Mwilanya est désigné coordonnateur de la cellule chargée des questions juridiques. Les musiciens tels que Werrason, JB Mpiana, Félix Wazekwa ou encore Nyoka Longo, sont tous membres de la cellule chargée des artistes, qui est pilotée par le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta.

Le porte-parole du gouvernement Lambert Mende Omalanga a, pour sa part, été désigné coordonnateur de la cellule chargée de communication. Il est secondé par André Alain Atundu, lui aussi porte-parole de la Majorité Présidentielle.

Pour Néhémie Mwilanya, coordonnateur de la cellule chargée des questions juridiques, il s’agit bel et bien d’une équipe équilibrée et dotée de plusieurs caractéristiques.

“Il faut saluer toutes les caractéristiques de cette équipe. C’est une toile d’araignée pratiquement, c’est l’Arche de Noé et vous imaginez tout le monde devait entrer dans l’Arche de Noé pour être sauvé. Alors, malheur à ceux qui ne prennent pas place à bord de cette arche”, a déclaré le directeur de cabinet du chef de l’État Joseph Kabila.

Le principal concerné, Emmanuel Ramazani Shadary, pilotera personnellement toute cette équipe de campagne. Il présentera ainsi son programme gouvernemental le 10 novembre prochain.

Soulignons par ailleurs que la liste des membres de l’équipe de campagne du FCC fait déjà l’objet des polémiques et controverses seulement quelques heures après sa publication.

À la base, certaines personnes citées disent ne pas être concernées de loin comme de près, à l’instar du sélectionneur national des Léopards de la RDC, Jean Florent Ibenge. Contacté ce dimanche par l’agence de presse African Daily Voice, l’homme dit “n’être au courant de rien du tout”.

Même constat fait pour le président de l’Union nationale de la presse du Congo, “UNPC”, Kasonga Tshilunde, qui nous a confié n’être pas concerné par cette liste. “Les responsabilités que j’occupe en tant que président de l’UNPC sont incompatibles avec les fonctions liées à la politique active”, a-t-il déclaré.

Beaucoup d’autres personnes citées par le FCC continuent de démentir leur participation à l’équipe de campagne du candidat président du Front Commun pour le Congo.

Selon le calendrier électoral de la CENI, la campagne électorale va se dérouler du 21 novembre au 22 décembre prochain. Le scrutin présidentiel quant à lui, interviendra le 23 décembre.

© Bur-csa – N.W / De notre correspondant régional Jephté Kitsita – African Daily Voice (ADV)