Cameroun : la chaîne Vision 4 suspendue pour 06 mois au Gabon

Le président Ali Bongo. Photo : Alibreville

Douala, Cameroun (ADV) – La Haute autorité de la communication (HAC) réunie le 30 octobre dernier à Libreville, a décidé d’interdire la diffusion au Gabon, durant 6 mois, de la chaîne privée de télévision camerounaise Vision 4, pour avoir annoncé, samedi dernier, le décès du chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba.

Pour la HAC, à compter de ce 31 octobre, toutes les maisons de diffusion, dont Canal+, TNT Africa et Sat-con, ont interdit de diffuser les programmes de ce média camerounais pendant 6 mois.

Au terme de sa réunion en séance plénière, l’organe régulateur de la communication au Gabon, a rendu public un communiqué qui a été lu en direct à la télévision nationale gabonaise par la porte-parole de la HAC, Lucie Akalane. « La télévision Vision 4 a annoncé la mort du président Ali Bongo, au mépris des règles élémentaires qui sous-tendent les fondements du droit à la communication, à savoir l’honnêteté et l’exactitude de l’information. Or, en diffusant cette information, à une heure de grande écoute, cette chaîne de télévision a manqué d’assurer à l’ensemble de la population une information honnête», a indiqué le communiqué.

La HAC a, par ailleurs, accusé le média camerounais d’avoir ainsi porté atteinte « à l’unité nationale, à la cohésion sociale, à l’ordre publique et à la stabilité des institutions de la république gabonaise ».

Précisons qu’au lendemain de la diffusion de cette fausse information sur le président Ali Bongo, le rédacteur en chef de la chaîne, a officiellement présenté des excuses.

Pour rappel, le président gabonais a été victime d’un malaise en Arabie Saoudite, où il participait à un Sommet sur le « Future investment initiative » organisé du 22 au 25 octobre dernier à Ryad. Selon les sources officielles, il lui a été demandé de se reposer, mais il va beaucoup mieux.

© Bur-csa – A.H – N.W / De notre correspondante régionale Vanessa Ngadi Kwa – African Daily Voice (ADV)