Somalie : les bars de Mogadiscio doivent désormais obéir à un couvre-feu

Mohamed Mursal Abdirahman, nouveau président de l'Assemblée nationale somalienne, le 30 avril 2018. Photo : Reuters

NEWSROOM (ADV) – Le maire de Mogadiscio a annoncé jeudi avoir imposé aux bars, restaurants et hôtels du front de mer de la capitale somalienne de fermer leur portes dès minuit, les accusant d’être le théâtre de comportements immorals.

“En réponse à plusieurs plaintes émanant de la société, l’administration ordonne aux restaurants et aux hôtels se trouvant le long de la plage du Lido de fermer après minuit”, a indiqué le maire de Mogadiscio, Abdirahman Omar, dans un communiqué.

“Tout restaurant ou hôtel qui sera en contradiction avec les norme de décence des Somaliens sera fermé de manière permanente”, a ajouté la même source, assurant notamment qe la présence de drogues n’était pas tolérée.

La grande popularité des établissements de la plage du Lido sont le témoin d’une amélioration de la situation sécuritaire ces dernières années dans cette partie de Mogadiscio.

© Bur-csa – A.H / N.A – African Daily Voice (ADV)