Gabon : Afrijet se dote d’un nouvel ATR 72-500 de 68 sièges pour couvrir la sous-région

Le nouvel avion de transport régional (ATR) 72-500 de la compagnie Afrijet sur le tarmac de l’aéroport de Libreville, le 24 octobre 2018. Photo : Gabonreview

Douala, Cameroun (ADV) – Dans le souci de se développer et de renforcer son offre de service, la compagnie aérienne gabonaise Afrijet et son partenaire étranger ATR ont présenté, le 24 octobre dernier à Libreville, une nouvelle acquisition d’Avion de transport régional (ATR).

Selon l’administration générale de la compagnie, l’entrée en flotte de cet appareil de type ATR 72-500 et de configuration bi-classe, vise à conforter la position d’Afrijet dans le transport aérien dans le Golfe de Guinée. « L’arrivé de ce 5ème ATR dans notre flotte est une étape importante pour nous dans la mesure où il concrétise notre développement dans le domaine du transport aérien régulier au travers de l’intensification de notre réseau de déserte aussi bien à intérieur du Gabon que dans sa proximité, en particulier dans sa déserte des pays tels que le Cameroun et Sao Tomé et Principe », a déclaré l’administrateur général d’Afrijet, Marc Gaffajoli, lors d’une conférence de presse.

Précisons que l’avion de transport régional (ATR) 72-500 « économe en carburant et faiblement polluant », inscrit sur le registre national et immatriculé TR-ABS, sera entièrement opéré par un personnel navigant gabonais formé au sein du groupe Air France-KLM depuis son centre de formation « Hop ».

Créée, il y a 15 ans, (en 2005) Afrijet est la première compagnie africaine possédant la plus importante flotte d’ATR. Elle compte au total cinq appareils de type ATR dans sa flotte, dont deux sont dédiés à la location dans les compagnies pétrolières.

© Bur-csa – A.H / De notre correspondante régionale Vanessa Ngadi Kwa – African Daily Voice (ADV)