Algérie : l’Assemblée populaire nationale a son nouveau président

Vue panoramique du bâtiment de l'Assemblée populaire nationale algérienne. Photo : APN

NEWSROOM (ADV) – Les membres de l’Assemblée populaire nationale algérienne (APN, chambre basse du Parlement) ont élu mercredi Mouad Bouchareb à la présidence du Parlement, en remplacement de Said Bouhadja, dont la majorité des députés lui avaient signifié leur “retrait de confiance”.

Une séance plénière s’est tenue mercredi, au cours de laquelle 320 députés, sur 462 que compte l’assemblée ont élu Mouad Bouchareb, du parti au pouvoir, le Front de libération nationale (FLN), nouveau président.

L’élection d’un nouveau président du Parlement a mis fin à des semaines de crise au sein de l’instance législative. Les députés des deux principaux partis, le FLN et son allié le Rassemblement national démocratique (RND), ainsi que des partis formant l’alliance présidentielle, mais également des Indépendants ont décidé de retirer la confiance de l’ancien président Saïd Bouhadja, au motif de ‘mauvaise gestion’.

Les députés appartenant aux partis d’opposition et certains Indépendants ont décidé de boycotter la session de vote, affirmant qu’il s’agissait d’une procédure illégale.

M. Bouhadja a annoncé qu’il se considérait toujours comme le président légitime de la chambre basse du Parlement, alors qu’il plaidait pour que ses opposants soient traduits en justice afin de recouvrer son droit.

© Bur-csa – A.H / N.A – African Daily Voice (ADV)