Le Tchad abrite une Conférence internationale sur la lutte contre la criminalité dans le bassin du Congo

Le ministre d’Etat de la Belgique, François-Xavier de Donnea et le président tchadien, Idriss Deby Itno, au Palais rose, le 23 octobre 2018. Photo : Lepaystchad

Douala, Cameroun (ADV) – Le président tchadien, Idriss Deby Itno, a reçu, mardi dernier, le ministre d’Etat de la Belgique, François-Xavier de Donnea, en son rang de facilitateur du projet partenariat pour les forêts du bassin du Congo.

Au cours de leurs échanges, les deux hommes se sont largement appesantis sur les préparatifs d’une rencontre internationale, consacrée à la lutte contre la criminalité dans le bassin du Congo, qui aura lieu fin janvier 2019 dans la capitale tchadienne. «Nous avons décidé avec le président de la République d’organiser en fin janvier 2019 ici à N’djamena, une Conférence sur la façon de contrôler et d’enrailler la circulation des bandes d’armées dans l’espace allant du Tchad jusqu’au Congo», a dit le ministre d’Etat belge au sortir de l’audience.

Selon M. François-Xavier de Donnea, cette rencontre qui va réunir 07 pays, a pour but de définir « la nature de la circulation des groupes armées, puis de voir comment (…) lutter contre ce phénomène, non seulement sur le plan du sauvetage de la faune, mais surtout, pour des habitants qui sont souvent harcelés et rackettés par ces groupes qui circulent en toute impunité».

Le bassin du Congo, qui comprend le bassin conventionnel du Lac Tchad, est la deuxième plus vaste forêt tropicale au monde après l’Amazonie. Cependant, il est confronté à une très grande criminalité des groupes armés dont la secte islamique Boko-Haram.

© Bur-csa – A.H – N.W / De notre correspondante régionale Vanessa Ngadi Kwa – African Daily Voice (ADV)