Tanzanie : l’Egyptien Arab Contactors construira le barrage Stiegler’s Gorge

Le barrage de Soubré en Côte d’Ivoire. Photo : Fratmat

NEWSROOM (ADV) – Le plus grand barrage hydroélectrique en Afrique, Stiegler’s Gorge, sera construit par l’Egyptien Arab Contactors, d’une puissance de 2 100 MW, ont rapporté des médias locaux.

Le lancement de ce projet, sera en présence du président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi, qui est invité par le président tanzanien, John Magufuli.

Le barrage hydroélectrique Stiegler’s Gorge, d’une puissance de 2 100 MW, devrait produire 5 920 GWh/an, avec une longueur de réservoir estimée à 100 km, et va nécessiter l’investissement colossal de 3,6 milliards de dollars. L’Etat tanzanien a alloué 307 millions de dollars du budget de l’Etat 2018-2019 à la construction de ce barrage qui devrait être opérationnel en 2021.

>>> À LIRE AUSSI – La Tanzanie tend la main aux investisseurs dans les énergies renouvelables

Une partie de la production sera exportée vers les pays d’Afrique de l’Est et permettra des rentrées en devises pour le pays.

Ce sera le second plus grand barrage d’Afrique oriental après celui de la Grande Renaissance d’Ethiopie d’une capacité de 6 450 MW.

C’est en 2016 que le projet a été remis au goût du jour. Et en juillet 2017, le président tanzanien John Magufuli, surnommé le Bulldozer pour ses nombreuses constructions de routes et d’infrastructures, a confirmé la réalisation de ce barrage controversé.

© Bur-csa – A.H / N.W – African Daily Voice (ADV)