Mali : l’ex-rebelle Djéri Maïga est décédé

Le vice-président du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), Mahamadou Djéri Maïga. Photo : Twitter/Pressafrik

NEWSROOM (ADV) – Mahamadou Djéri Maïga, vice-président du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), membre de la coalition de l’ex-rébellion malienne, est décédé lundi des suites d’une courte maladie à Bamako, a déclaré le Mouvement.

Plusieurs mouvements armés du Nord du Mali signataires de l’accord de paix, dont la CMA, ont également annoncé son décès.

Agé de 46 ans, Mahamadou Djéri Maïga, enseignant de profession et originaire de Gao, principale ville du Nord du Mali, était membre du Comité de suivi de l’accord de paix conclu en 2015 entre Bamako et l’ex-rébellion à dominante touareg, où il représentait la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA).

En 1994, Mohamed Djéri Maïga avait adhéré au mouvement d’autodéfense Gandakoye, farouchement opposé aux rebelles touaregs de l’époque.

© Bur-csa – A.H / N.W – African Daily Voice (ADV)