RDC : un agent sensibilisateur de la CENI kidnappé à Ubundu

Un bureau de vote en RDC. Photo : DR

RDC, Kinshasa (ADV) – Il s’est tenu vendredi 19 octobre 2018, à la Cité de l’Union africaine, une réunion des chefs des Institutions élargies, pour les deux Chambres du parlement, aux membres des bureaux, et pour le gouvernement de la République, à certains membres du gouvernement concernés.

La réunion portait sur un seul point à son ordre du jour à savoir : le processus électoral. Prenant la parole, le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante, “CENI”, Corneille Nangaa, a fait l’état des lieux du processus électoral en relevant respectivement les activités calendaires réalisées, celles en cours ou en instance de réalisation.

Il a en outre, révélé les défis à relever avant de fixer les chefs des Institutions sur la possibilité ou non de tenir l’échéance de l’organisation des élections au 23 décembre 2018.

S’agissant des activités calendaires réalisées, le Corneille Nangaa a fait savoir que :

– Le cadre légal est complet à ce jour depuis l’adoption et la promulgation des lois jadis en souffrance, notamment la loi électorale et ses mesures d’application et la loi portant répartition des sièges par circonscription électorale pour les élections législatives, provinciales, municipales et locales.

– La liste des partis politiques (601) et de regroupements (69) a été publiée.

– L’ordonnance portant création des Cours d’Appel dans les 26 provinces a été signée et les magistrats du siège et des parquets rattachés à ces juridictions ont été nommés et affectés.

Le président de la CENI a terminé son exposé en relevant les défis qui se posent au processus, notamment :

– Les velléités de glissement du calendrier dans le chef de certains acteurs politiques qui se servent du prétexte du refus de la machine à voter comme paravent, ainsi que la question des électeurs sans empreintes.

– Les poches d’insécurités nécessitant des mesures particulières, kidnapping d’un agent de sensibilisation avec sa machine à Ubundu, secteur de Bakumu Kilinga (non encore retrouvé) dans la province de la Tshopo, otages et séquestrations avec brimades des agents de repérage de la CENI dans les territoires de Kalemie et de Nyunzu par des pygmées.

– La persistance de l’épidémie d’Ebola dans certains coins de la République.

Au terme de cette réunion, les chefs d’Institutions ont harmonisé leurs vues sur le processus électoral en cours en RDC et ont pris acte des informations fournies par la CENI quant aux préparatifs techniques du processus électoral et de celles fournies par le gouvernement quant à l’exécution en cours du plan de décaissement des moyens de financement des élections, et celui de la sécurisation du processus électoral.

© Bur-csa – N.W / De notre correspondant régional Jephté Kitsita – African Daily Voice (ADV)