Mozambique : des “criminels” armés tanzaniens veulent s’établir dans le pays

Des policiers dans la ville de Beira au Mozambique le 16 novembre. Photo : AFP

NEWSROOM (ADV) – Des “criminels” tanzaniens armés cherchent “à établir leur base au Mozambique”, a affirmé la police de ce pays d’Afrique de l’Est, après les arrestations et poursuites de dizaines de militants tanzaniens au Mozambique.

“Ces criminels veulent établir leur base au Mozambique, mais ils se trompent car nous avons de bonnes relations avec le Mozambique et d’autres pays voisins”, a indiqué le chef de la police tanzanienne Simon Sirro, lors d’une conférence de presse à Dar es Salaam.

Sur l’année écoulée, plus de 50 personnes ont été tuées dans diverses attaques dans la province du Cabo Delgado, dans l’extrême-nord du Mozambique, conduites par un groupe de jeunes hostiles au gouvernement.

189 accusés sont poursuivis pour ces attaques, dont une cinquantaine de Tanzaniens.

Selon M. Sirro, les Tanzaniens souhaitant s’établir au Mozambique, dont des jeunes filles, font partie du groupe responsable de plusieurs meurtres, en 2016 et 2017, de policiers et de responsables locaux dans le district de Kibiti, dans la province de Pwani (est).

Les mobiles de ces attaques sont restés flous.

© Bur-csa – N.A / A.H – African Daily Voice (ADV)