Tunisie : des inondations font cinq morts dans plusieurs régions

Un pont effondré après des inondations, à Nabeul, en Tunisie, le 23 septembre 2018. Photo : AFP

NEWSROOM (ADV) – Le bilan des inondations suite aux pluies diluviennes ayant ravagé plusieurs provinces de Tunisie dans la soirée de mercredi à jeudi est monté à cinq morts et deux disparus.

Selon un premier bilan confirmé par le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Sofien Zaak, les quatre premiers décès ont été enregistrés dans les provinces de Sidi Bouzid (centre), Kasserine, (centre-ouest), Zaghouan (nord-est) et Le Kef (nord-ouest).

Pour ce qui est du cinquième décès, il s’agit d’un garde forestier de 35 ans repêché dans la localité de Grombalia (province de Nabeul, dans l’extrême nord-est du pays), emporté par les eaux suite au débordement de l’un des “oueds” (rivières) de la région, selon le directeur régional de la Protection civile, Lotfi Ben Alaya.

“Les opérations de recherche ont démarré mercredi (…) le cadavre a été découvert ce jeudi après d’énormes efforts des unités de la Protection civile vu le niveau élevé des eaux”, a déclaré M. Alaya.

Suite aux fortes intempéries, des routes ont été carrément coupées, certains ponts et infrastructures endommagés, des villes isolées et certaines agglomérations envahies par les eaux, ce qui a obligé les autorités tunisiennes à évacuer les civils vers des abris collectifs aménagés spécialement pour ce type de catastrophes.

Après ces fortes précipitations, les cours ont été officiellement suspendus ce jeudi dans plusieurs provinces de la Tunisie dont Ariana et Ben Arous dans le Grand Tunis, Kasserine, Zaghouan, Le Kef et Sidi Bouzid.

© Bur-csa – N.A / A.H – African Daily Voice (ADV)