Ouganda : l’Union Européenne contribue à la rénovation d’une ligne de train stratégique

L'Ouganda obtient un financement de l'Union européenne. Photo : DR

NEWSROOM (ADV) – L’Ouganda a obtenu 21,6 millions d’euros de l’Union européenne (UE) pour aider à restaurer la ligne ferroviaire de 375 km reliant le district frontalier de Tororo et celui de Gulu.

Matia Kasaija, ministre ougandais des Finances, et l’ambassadeur Attilio Pacifici, chef de la délégation européenne en Ouganda, ont signé mercredi l’accord du financement.

L’Ouganda ajoutera 13,1 millions d’euros à la restauration de cette ligne, suspendue depuis 1993 à cause de l’insurrection dans le nord du pays.

La ligne ferroviaire Tororo-Gulu était une artère économique importante le long du Couloir du nord de l’Afrique de l’Est, reliant le port kenyan de Mombasa et l’est de l’Ouganda avec le nord du pays ainsi que les pays voisins, le Soudan du Sud et la République démocratique du Congo (RDC).

“Nous sommes fiers de soutenir la restauration de cette liaison économique importante”, a annoncé M. Pacifici.

“Avec ce projet, l’UE continue de soutenir l’économie ougandaise à travers le renforcement d’un secteur de transport multimodal, sûr et efficace. Nous soutiendrons notamment les efforts du gouvernement pour faire transférer les cargaisons de la route vers des moyens de transport plus écologiques ou plus propres tels que le chemin de fer et les voies navigables”, a déclaré M. Pacifici.

Il a indiqué que le projet visait à perfectionner la construction de la plate-forme logistique de Gulu.

Les deux projets, selon M. Pacifici, auront un impact majeur sur la facilitation du commerce en réduisant les coûts du transport d’importation et d’exportation, et contribueront en conséquence à l’intégration régionale et au renforcement de la compétitivité ougandaise dans la région de la Communauté de l’Afrique de l’Est.

© Bur-csa – N.A / A.H – African Daily Voice (ADV)