L’Éthiopie attribue la moitié des postes ministériels à des femmes

Aisha Mohammed était ministre de la Construction avant de devenir le premier ministre éthiopien de la Défense. Photo: AFP

NEWSROOM (ADV) – Le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, a nommé des femmes à la moitié des postes ministériels de son gouvernement, y compris celui de ministre de la Défense.

Expliquant sa décision dans un discours devant le Parlement, M. Abiy a déclaré que les femmes étaient “moins corrompues que les hommes” et qu’elles contribueraient à rétablir la paix et la stabilité.

L’Éthiopie est désormais le seul État africain, après le Rwanda, à avoir une représentation égale des hommes et des femmes au sein du gouvernement.

Depuis qu’il est devenu Premier ministre en avril, Abiy Ahmed a mené de nombreuses réformes en profondeur.

Il a réduit le nombre d’emplois ministériels de 28 à 20, mis fin à deux décennies de conflit avec l’Erythrée voisine, a libéré des milliers de prisonniers politiques et a relâché le contrôle de l’État sur certaines parties de l’économie.

© Bur-csa – Oumaima Mourtada / A.H – African Daily Voice (ADV)