Mauritanie : inauguration de la première ambassade britannique à Nouakchott

Le ministre d'État britannique au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, Alistair Burt, et le ministre mauritanien du Pétrole, Mohamed Ould Abdel Vettah. Photo : CRIDEM

Alger, Algérie (ADV) – Le Royaume-Uni a ouvert, samedi 13 octobre, son ambassade dans la capitale mauritanienne Nouakchott, rapporte l’agence chinoise Xinhua.

« Cet événement s’inscrit dans le cadre de la polarisation de la Mauritanie de l’investissement extérieur, en particulier britannique, avant de mettre en exergue les atouts économiques et fiscaux de la Mauritanie ainsi que le climat de sécurité, de stabilité et de transparence qui y prévaut », annoncent les autorités mauritaniennes.

Jusqu’à maintenant, la Grande-Bretagne était représentée à Nouakchott par une chancellerie européenne tandis que la majorité des opérations concernant la Mauritanie étaient traitées par l’ambassade du royaume à Dakar, rappelle le site Sahara medias. Ce dernier souligne que cette décision d’ouverture d’une ambassade par la Grande-Bretagne intervient “au moment où prenaient de l’importance les investissements de ce pays en Mauritanie, notamment l’entrée en lice de British Petrolium dans le secteur gazier”.

BP avait investi en décembre 2016, un milliard de dollars dans le champ gazier de « Hmeymim », situé à la frontière mauritano-sénégalaise, à l’américain Kosmos, pour un permis d’exploitation de 62% de ses blocs off-shore en Mauritanie et 32% de ses blocs situés au large du Sénégal.

© Bur-csa – A.H – N.W / De notre correspondante régionale Selma Kasmi – African Daily Voice (ADV)