Le Maroc décroche la première médaille d’or de l’histoire de sa participation aux JOJ

La jeune gagnante, Fatima Zahra Abou Fares (deuxième à gauche). Photo : Twitter/2M

Casablanca, Maroc (ADV) – La jeune Fatima Zahra Abou Fares, a décroché, jeudi, la première médaille d’or aux Jeux Olympiques de la jeunesse, à Buenos Aires.

La Marocaine a offert au royaume la première médaille d’or de l’histoire de sa participation aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ). L’événement sportif, dont la troisième édition se déroule dans la capitale argentine du 6 au 18 octobre, rassemble plus de 4.000 athlètes, issus de plus de 200 pays, qui participent à 32 épreuves sportives.

La Marocaine (+63 kg) a remporté la médaille d’or dans l’épreuve du Taekwondo après avoir battu l’iranienne Himati Kimya lors du 4ème round décisif après la fin des trois rounds à égalité de points.

Mardi, Safia Salih avait offert au Maroc sa première médaille d’argent de l’histoire de sa participation aux JOJ lors de l’épreuve de Taekwondo.

Vingt athlètes marocains participent aux Jeux Olympiques de la Jeunesse dans huit épreuves: Athlétisme (5 athlètes), Boxe (4), Karaté (3), Taekwondo (2), Judo (2), Natation (2), Planche à voile (1) et Lutte (1).

Rappelons que les JOJ ont lieu tous les 4 ans, en alternance été/hiver comme les Jeux olympiques, mais en décalage avec ces derniers de deux années.

Les premiers Jeux olympiques de la jeunesse d’été ont eu lieu en 2010, à Singapour, alors que la même année se tenaient les Jeux olympiques d’hiver à Vancouver. En 2012, la ville autrichienne d’Innsbruck a accueilli la première édition hivernale des JOJ, quelques mois avant que Londres n’accueille les Jeux olympiques d’été de 2012.

Les dernières éditions des JOJ d’été et d’hiver se sont respectivement tenues en 2014 à Nankin et en 2016 à Lillehammer. Dans le même ordre, la prochaine édition sera organisée à Lausanne en 2020.

© Bur-csa – N.W – African Daily Voice (ADV)