Mali : La situation sécuritaire s’est fortement détériorée depuis juillet dernier (ONU)

La situation sécuritaire au Mali. Photo : AFP

Alger, Algérie (ADV) – Le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres, a affirmé que la situation en matière de sécurité au Mali s’est fortement détériorée au cours des trois derniers mois, alors même que la demande d’aide alimentaire et d’autres formes d’assistance humanitaire a explosé, a rapporté le 11 octobre, la presse canadienne.

Dans un rapport révélant la situation sécuritaire dans le pays au cours des trois dernier mois, le SG de l’ONU, fait état de « conflits inter-communautaires, exacerbés par des groupes extrémistes violents, effritent un tissu social déjà fragile et sont profondément préoccupants », selon la même source.

Antonio Guterres, avance ensuite un record dans le nombre de civils tués (287) sur une période de trois mois, depuis que les Casques bleus des Nations unies sont arrivés dans le pays en 2013, en plus, des milliers de Maliens ont été forcés d’abandonner leur maison pour fuir les violences.

Le site de Radio Canada qui rapporte ces informations fait bien de souligner la concomitance du déploiement de leurs forces pour porter assistances aux armées étrangères, dirigées par la France, dans le nord Mali, et la recrudescence des violences d’une acuité sans précédent dans le pays.

En effet, l’assistance canadienne, puis britannique, et ensuite américaine, aux forces françaises de Berkhane, se sont succédé lors des trois derniers mois. Paradoxalement, cette période était la plus violente dans le pays depuis le début de ses troubles dans le nord, en 2012.

© Bur-csa – A.H / De notre correspondante régionale Selma Kasmi – African Daily Voice (ADV)