Tchad : huit soldats tués dans un affrontement avec Boko Haram

Huit soldats tchadiens ont été tués le mercredi 10 octobre dans la région du lac Tchad, lors un affrontement avec des jihadistes de Boko Haram. Photo : AFP

Dakar, Sénégal (ADV) – Huit soldats tchadiens ont perdus la vie ce mercredi 10 octobre dans la région du lac Tchad, lors d’un affrontement avec des djihadistes de Boko Haram a fait savoir le porte-parole de l’Etat-major général des armées tchadiennes, le colonel Azem Bermendoa Agouna.

Selon l’état major, l’attaque avait été menée très tôt le matin contre une position des forces de défense dans la localité de Kaiga Kindji. Ce dernier a ajouté que l’assaut a été «vigoureusement » repoussé et annoncé un bilan de 8 morts et 11 blessés parmi les soldats tchadiens et 48 morts du côté des assaillants.

Pour rappel, dans la nuit du 28 au 29 septembre, trois personnes ont été tuées (contre dix-sept terroristes abattus) au cours d’une attaque de Boko Haram contre les villages de Mosrom et de Nguiléa, dans la province du Lac Tchad, avait annoncé le colonel Agouna.

Certaines sources, citées par des médias, avaient évoqué le bilan de six personnes, dont deux militaires tchadiens.

Même si le Tchad est moins touché par le groupe djihadistes que le Nigeria voisin, une recrudescence des violences perpétrées par Boko Haram dans ce pays a été récemment observée, après une relative accalmie.

Début octobre, Boko Haram a par exemple lancé une attaque au mortier contre un camp militaire à Litri, localité située à 4 km de la frontière avec le Nigeria et un militaire tchadien avait été tué.

Bur-csa – A.H / De notre correspondante régionale Ndeye Magatte Kebe – African Daily Voice (ADV)