Le Burundi enquête sur 3 collaborateurs d’une ONG internationale

Le Burundi arrête des travailleurs humanitaires pour violation d’une loi sur les ONG étrangères. Photo : Infor

NEWSROOM (ADV) – Trois employés de l’International Rescue Committee ont été arrêtés mercredi dans l’ouest du Burundi pour avoir violé l’interdiction de travailler frappant les ONG étrangères dans ce pays depuis le 1er octobre, ont annoncé jeudi les autorités burundaises.

“Hier à 14H30 (12H30 GMT), sur l’information de l’administration, la police de Muyinga a surpris trois agents de l’IRC au travail alors qu’on a interdit le travail des ONG”, a annoncé à la presse le porte-parole du ministère de la Sécurité publique, Pierre Nkurikiye.

“Tous étaient au service sans dérogation spéciale, ils sont sous interrogatoire”, a-t-il précisé, ajoutant que ces trois employés, un Congolais et deux Burundais, ont été arrêtés aux bureaux de l’IRC à Muyinga.

Les arrestations ont été confirmées de sources diplomatique et administrative. L’IRC, une des plus importantes ONG étrangères au Burundi, n’a pas souhaité commenter l’information.

Le Conseil national de sécurité du Burundi a décidé fin septembre de suspendre pendant trois mois les activités des ONG étrangères dans le pays, jusqu’à ce qu’elles mettent en application une nouvelle loi contrôlant strictement leurs opérations dans le pays.

© Bur-csa – N.A – African Daily Voice (ADV)