Kadhafi : qui a volé l’argent de la Libye ?

Le mystère plane sur les fonds placés par le Colonel Kadhafi et la Libye dans les pays occidentaux et en Afrique. Photo : DR

ar en

NEWSROOM (ADV) – Sept années après l’assassinat brutal du Colonel Mouammar Kadhafi par les forces de l’OTAN, les fonds publics libyens placés dans les banques occidentales et en Afrique alimentent les débats.

En dépit de la guerre, la Libye détient encore les premières réserves pétrolières du continent africain avant le Nigéria, avec environ 48 milliards de barils.

Le pays faisait partie jusqu’à la chute de son leader, en octobre 2011, des cinq principaux pays exportateurs de pétrole dans le monde.

Grâce aux recettes pétrolières, la Libye a accumulé d’énormes réserves. En grand visionnaire, le Colonel Kadhafi voulait sécuriser ces avoirs. Il voulait assurer l’avenir des générations futures.

Il a donc placé ces avoirs dans des sociétés d’investissements chargés de prendre des participations dans les plus grandes multinationales.

Depuis leur installation à la tête du pays par les Occidentaux, en octobre 2011, les nouvelles autorités libyennes – pourtant reconnues par l’OTAN – éprouvent du mal à rentrer en possession de cette colossale fortune.

Où est passé l’argent du peuple libyen ? Pourquoi la France, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, et même certains pays africains refusent-ils de les restituer à la Libye ? Explications.

© Bur-csa – A.H – DP-RC / African Daily Voice (ADV)