Soudan : Khartoum et Juba s’entretiennent sur l’ouverture de points de passage frontaliers

L’armée sud-soudanais. Photo : VTV

NEWSROOM (ADV) – Le Soudan et le Soudan du Sud ont achevé vendredi des entretiens militaires à l’issue desquels leurs chefs d’état-major ont élaboré un protocole d’accord sur la coopération militaire de mettre en place une zone tampon à leur frontière, et d’ouvrir les points de passage frontaliers d’ici la fin de l’année, selon des médias locaux.

“Les entretiens ont eu lieu dans des circonstances appropriées qui ont permis de promouvoir la coopération militaire entre les deux pays afin de parvenir à des consensus et d’ouvrir la voie à une grande percée dans de nombreux dossiers en suspens”, a commenté le général Kamal Abdul-Marouf al-Mahi, chef d’état-major de l’armée soudanaise.

Son homologue sud-soudanais, le général Gabriel Jok Riak, a de son côté réaffirmé l’engagement total de son pays envers les consensus obtenus.

Le général Riak a entamé il y a cinq jours une visite au Soudan, où il s’est entretenu avec son homologue soudanais et a été reçu par le président soudanais Omar el-Béchir et le ministre de la Défense, le général Awad Ibn Aouf.

Le Soudan et le Soudan du Sud ont signé en 2012 un accord militaire prévoyant un retrait de 10 kilomètres des soldats des deux pays au Nord et au Sud d’une ligne zéro temporaire, établie par les deux parties en vue de créer une zone démilitarisée à la frontière.

© Bur-csa – N.W – African Daily Voice (ADV)