RDC : l’ONU boucle sa mission en appelant à un large consensus sur la machine à voter

La délégation du Conseil de Sécurité des Nations-Unies a bouclé sa mission en République Démocratique du Congo à travers une conférence de presse au quartier général de la MONUSCO. Photo : Jephté Kitsita

RDC, Kinshasa (ADV) – Le Conseil de sécurité de l’ONU recommande un plus large consensus autour de la question de la machine à voter. À la fin de sa mission de deux jours à Kinshasa, il demande aux parties prenantes de dialoguer pour parvenir à une entente.

Au cours d´un face-à-face avec la presse, la Co-présidente de la délégation du Conseil de sécurité auprès de l’ONU, Veronica Cordova Sopria, a indiqué que leur visite avait pour but de leur permettre d’entendre tous les acteurs, d’avoir un retour d’information afin de répondre, de coopérer et d’appuyer le peuple et le Gouvernement de la République Démocratique du Congo.

« La question des machines à voter a naturellement été évoquée. Nous avons rappelé en ce qui nous concerne, la position du Conseil de Sécurité, qui a appelé par le dialogue à trouver le consensus le plus large possible permettant à créer les conditions d’élections réellement crédibles et transparentes se déroulant dans un climat apaisé », a déclaré François Delattre, l’ambassadeur de France à l’ONU.

Il est important de rappeler qu’au sujet de la machine à voter, qui est rejetée par l’opposition et une partie de la société civile, mais soutenue par le Front Commun pour le Congo, un lot des 20 conteneurs de cet outil électoral, a été réceptionné samedi dernier par Corneille Nangaa, président de la CENI.

Et ces machines, sont arrivées ce dimanche 7 octobre à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo.

Pour beaucoup d’observateurs nationaux, cette mission de la délégation du Conseil de Sécurité de l’ONU en RDC, n’a vraisemblablement pas produit les résultats escomptés. Ces derniers estiment que les questions pendantes telles que la machine à voter, demeure toujours un des éléments perturbateurs à la tenue des élections crédibles et apaisées.

© Bur-csa – A.H / De notre correspondant régional Jephté Kitsita – African Daily Voice (ADV)