Cameroun/Présidentielle2018 : les frontières nationales fermées jusqu’au 8 octobre 2018, lendemain du scrutin

Présidentielle 2018 : le Cameroun ferme ses frontières. JournalduCameroun

Douala, Cameroun (ADV) – Le ministre camerounais de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, a publié, le 05 octobre 2018, un arrêté qui encadre les libertés de circulation et d’activités avant et pendant la journée du dimanche 7 octobre 2018, jour du scrutin présidentiel.

D’après l’arrêté dont ADV a obtenu copie, la première mesure prise concerne la fermeture des frontières. «Les frontières nationales sont fermées quarante-huit heures (48) avant le jour du scrutin. Elles sont rouvertes le lendemain de la clôture du scrutin», peut-on lire sur l’arrêté.

Aussi, la circulation par voie routière, ferroviaire ou aérienne, des personnes et des biens va être interdite dès ce 6 octobre à partir de 8h.

Il est a noter que ces deux premières mesures ne concernent pas les «conducteurs de véhicules automobiles des services de sécurité et des ambulances, munis d’un laissez-passer spécial délivré par le gouverneur de la région ou le préfet territorialement compétent», précise l’arrêté. Elles ne concernent pas non plus les vols internationaux sanitaires ou tout vol impliquant le déploiement du matériel électoral.

Par ailleurs, le jour du scrutin les populations sont appelés à garder leurs commerces fermés : débits de boissons, boutiques, magasins, marchés et autres activités industrielles. Sont également interdits les « attroupements, clameurs ou manifestations devant les bureaux de vote ou de nature à porter atteinte à l’exercice du droit à la liberté».

Du reste, la vie reprendra son cours normal après 18h le dimanche 07 octobre 2018.

© Bur-csa – N.W / De notre correspondante régionale Vanessa Ngadi Kwa – African Daily Voice (ADV)