Maroc – Russie : visites ministérielles et raffermissement des relations commerciales

7ème commission mixte maroco-russe de coopération économique, scientifique et technique, le 4 octobre à Rabat. Photo : MAE

ar

Casablanca, Maroc (ADV) – Le renforcement des relations de coopération en matière d’agriculture entre le Maroc et la Russie a été au centre d’entretiens, jeudi à Rabat, entre le ministre de l’Agriculture, Aziz Akhannouch, et son homologue russe, Dimitri Patrouchev.

Cette rencontre, tenue en marge des travaux de la 7ème session de la Commission mixte maroco-russe de coopération économique, scientifique et technique, a été l’occasion de discuter des moyens susceptibles de donner un nouvel élan aux relations commerciales et d’investissements dans les secteurs agricole et de la grande industrie, a déclaré à la presse Akhannouch à l’issue de ces entretiens.

La Russie accorde un intérêt particulier à l’évolution du marché des graines au Maroc, a-t-il souligné, faisant part de la volonté du Royaume de promouvoir l’exportation de plusieurs produits agricoles, dont les légumes, fruits et agrumes vers ce pays.

Les discussions ont également porté sur les moyens à même d’accélérer la mise en place du Corridor Vert, protocole d’échange d’informations relatif à la circulation des biens et des véhicules entre le Royaume et la Fédération de Russie, paraphé en mars 2016, a indiqué le ministre.

Co-présidée par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, et de Patrouchev, la 7ème session de la Commission mixte maroco-russe de coopération économique, scientifique et technique, qui se tient ce jeudi, intervient dans un contexte très positif marqué par une nouvelle dynamique et un développement important de la coopération entre les deux pays dans tous les domaines.

Venant couronner la célébration du 60ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Maroc et la Russie, cette réunion, qui intervient également suite à la visite au Maroc du Premier ministre russe, Dimitri Medvedev en octobre 2017, permettra d’évaluer les différentes étapes et les actions entreprises au cours des dernières années et d’identifier les nouveaux chantiers.

© Bur-csa – Oumaima Mourtada – African Daily Voice (ADV)