Éthiopie : au moins 44 morts dans des affrontements interethniques

Des violences entre communautés, ont causé des morts dans l’Ouest de l’Ethiopie. Photo : TV5

Casablanca, Maroc (ADV) – Au moins 44 personnes ont été tuées au cours du weekend dans l’Ouest de l’Éthiopie dans des violences entre communautés, ont rapporté des médias locaux.

Ces affrontements ont eu lieu à la frontière entre les régions Oromia et Benishangul-Gumuz, a indiqué Walta Media and Communication Corporate (WMCC).

Selon le responsable de la Communication du Benishangul-Gumuz cité par WMCC, les violences ont éclaté après la mort de quatre dirigeants de la région, tués par des hommes armés non identifiés à Oromia où ils venaient discuter de la situation sécuritaire.

La zone concernée est depuis plusieurs années contestée par les deux régions. Le Benishangul-Gumuz est situé dans l’Ouest de l’Éthiopie et borde le Soudan. L’Oromia va de l’Ouest au sud en passant par le centre du pays.

Des violences inter-communautaires aux enjeux le plus souvent territoriaux ont émaillé les premiers mois du mandat du nouveau Premier ministre réformateur Abiy Ahmed, qui a pris ses fonctions en avril. Ces violences ont provoqué le déplacement d’un million de personnes.

© Bur-csa – A.H – N.W – African Daily Voice (ADV)