La plateforme Women In Africa organise les 27 et 28 septembre à Marrakech son deuxième sommet mondial

En 2018, le Sommet annuel mondial de Marrakech souhaite fédérer 500 participants venant d’au moins 70 pays. Photo : DR

Casablanca, Maroc (ADV) – Révéler le potentiel des femmes africaines, à tous les niveaux de responsabilités de la société civile et des Etats. Tels sont les objectifs que s’est fixés « Women In Africa (WIA) Initiative », une plateforme internationale de développement économique et d’accompagnement des femmes africaines leaders et à haut potentiel.

Concrètement, elle met en réseau des femmes leaders africaines et internationales au service d’une Afrique innovante et inclusive, au travers d’une conférence internationale, d’une plateforme digitale innovante, et de développement média.

C’est, entre autres, dans cette perspective que l’« Initiative femmes en Afrique » donnera à Marrakech, dans précisément une semaine, le coup d’envoi de la deuxième édition de son Sommet mondial.

Prévu les 27 et 28 septembre courant au Beldi Country Club, cet important rendez-vous panafricain et international verra la participation d’environ 400 femmes africaines « extraordinaires » et hommes africains issus de 70 pays, ainsi qu’une cinquantaine de speakers africains et internationaux de talent.

Placé cette année sous le thème «Regarder l’Afrique avec confiance, croire en ses talents », WIA Initiative tentera de rééditer, si ce n’est de faire mieux, le succès de la première édition qui a « démontré la pertinence du concept WIA Initiative auprès des participants et des grandes entreprises » et « confirmé l’importance du rôle des femmes dans les économies africaines et les ponts nécessaires avec l’international », comme l’ont souligné les organisateurs lors d’une rencontre tenue récemment à Casablanca.

Durant les deux jours du sommet, la cinquantaine de speakers panafricains et internationaux échangeront au tour de différentes tables rondes dont les sessions plénières porteront sur deux thèmes majeurs : « La confiance, prérequis à un développement inclusif ? » (jeudi 27 septembre) et « Gagner la bataille de l’éducation » (vendredi 28 septembre).

A noter que le programme concocté par l’équipe d’organisation prévoit aussi de remettre, pour la deuxième année consécutive, son prix de l’African Man of the Year.

Lancée officiellement en 2016, l’Initiative Femmes en Afrique se veut une passerelle entre leaders-économie-entrepreneuses, un catalyseur de programmes et de contenus qui s’appuie sur un réseau fort de plusieurs centaines de femmes africaines entrepreneuses, à haut potentiel et leaders, animé par 28 ambassadrices.

Présidée par la Nigériane Hafsat Abiola depuis le 6 juin dernier, WIA Initiative s’articule autour d’autres concepts tels que WIA Club qui organise des rencontres sur le continent, WIA Institute (data / étude) et la Fondation WIA Philanthropy dont l’objectif est de soutenir les femmes entrepreneuses.

Enfin, comme l’ont rappelé ses promoteurs, son média en ligne, WIA Mag, met à l’honneur des parcours inspirants sur le thème « Femmes – Afrique – Business ».

© Bur-csa – Oumaima Mourtada – African Daily Voice (ADV)