TE SubCom a été choisi pour étendre le système de câble MainOne à la région francophone

Nouveaux atterrissements prévus pour un câble de communication sous-marin de 7 000 km s'étendant du Portugal à l'Afrique de l'Ouest. Photo : DR

Casablanca, Maroc (ADV) – TE SubCom, une société de TE Connectivity Ltd et pionnière du secteur des communications sous-marines, a annoncé aujourd’hui la signature d’un contrat avec le fournisseur de solutions de connectivité, MainOne, pour étendre son système de câble sous-marin actif à la région francophone de l’Afrique de l’Ouest avec deux extensions supplémentaires reliant le Sénégal (Dakar) et la Côte d’Ivoire (Abidjan). Ces nouvelles liaisons seront connectées au système de câble MainOne, qui s’étend sur près de 7 000 km du Portugal au Nigéria, et apporteront une innovation avec une nouvelle technologie qui portera la capacité du système à 10 To d’ici novembre 2019 lorsque les branches seront opérationnelles.

Avec ce développement, MainOne aura des points d’atterrissement sur cinq marchés : le Nigeria, le Ghana, le Sénégal, la Côte d’Ivoire et le Portugal, en plus du Cameroun. De plus , les pays francophones d’Afrique de l’Ouest , dont le Burkina Faso, le Mali et la Mauritanie, ont une demande accrue de services de télécommunications avancé set bénéficieront également de ces connections en Côte d’Ivoire et au Sénégal.

« MainOne continue de contribuer la transformation numérique actuelle de la région en introduisant une connectivité abordable pour stimuler le développement économique. Notre objectif reste de réduire la fracture numérique entre l’Afrique de l’Ouest et le reste du monde. Nous continuerons d’investir de manière significative dans des projets visant à accélérer l’accès au haut débit pour aider les entreprises locales à relever les défis auxquels elles sont confrontées en fournissant des capacités à des tarifs compétitifs. L’extension de notre câble sous-marin au Sénégal et en Côte d’Ivoire ouvrira davantage leurs marchés internationaux de bande passante, réduira les coûts et stimulera le développement économique et commercial de la région », a déclaré Kazeem Oladepo, directeur régional de MainOne pour l’Afrique de l’Ouest.

« Ces extensions de MainOne apportent deux options de connectivité supplémentaires à cette région en croissance rapide», a déclaré Debbie Brask, vice-présidente gestion de projet de TE SubCom. «MainOne a également choisi la technologie WSS ROADM de SubCom, leader du secteur, pour assurer une gestion dynamique de la capacité afin de répondre à la demande croissante de la région.»

Les nouvelles stations d’atterrissement seront équipées de la technologie WSS ROADM de TE SubCom, qui permettra à MainOne et à ses partenaires d’adapter la capacité de chaque extension aux besoins du marché, optimisant ainsi l’utilisation du câble. SubCom mettra en marche les nouvelles stations avec les équipements de transmission de Ciena, ce qui donnera une flexibilité et une capacité plus élevées. C’est également une première dans le secteur du déploiement du partage du spectre sous-marin en Afrique.

Le système de câble sous-marin MainOne relie l’Afrique de l’Ouest à l’Europe, apportant une bande passante ultra-rapide dans la région. Il va de Seixal au Portugal à Lagos au Nigeria. Le système a été mis en service pour la première fois en juillet 2010, devenant ainsi le premier câble sous-marin privé à offrir une capacité large bande en accès libre en Afrique de l’Ouest.

© Bur-csa – N.A – African Daily Voice (ADV)